#PetiteOP 1ère vague du 08 au 22 juillet

L'ivre-Book

A partir du 8 juillet et pour deux semaines, ces 63 titres passeront à 0,99 €.

Et ce n’est que la première vague…

View original post

Advertisements

Sortie du roman « Les traducteurs de rêves » le 10 juin

Gaëlle Dupille

Le samedi 10 juin sortira « Les traducteurs de rêves » (éditions L’ivre-Book),  qui est mon nouveau roman fantastique.

Voici son résumé : « Lewis Rabbit rêve de devenir un auteur connu et respecté de ses pairs afin d’en finir avec la série d’échecs qui ont émaillé sa vie. Mais le jeune homme au tempérament violent et tourmenté ne possède aucune des qualités pour y parvenir. Après avoir appris que George Chronos, un horloger d’Édimbourg, aurait le pouvoir de prédire le succès ou l’échec d’un roman rien qu’en le touchant, il décide de se rendre dans sa boutique. Il en est persuadé, le vieil homme l’aidera à écrire le best-seller qui le rendra riche et célèbre, même s’il doit employer la force pour l’y contraindre. Les pouvoirs de Chronos vont dépasser ses espérances et l’entraîner malgré lui dans un univers étrange où se mêleront ses hallucinations et de douloureux…

View original post 79 autres mots

Interview d’André Lejeune – Paroles d’éditeurs

Gaëlle Dupille

Je suis très heureuse d’accueillir aujourd’hui l’éditeur québécois André Lejeune dans cette nouvelle interview de Paroles d’éditeurs. Il y explique notamment la génèse du fanzine Horrifique.

Qui es-tu, André Lejeune ?

Je suis l’éditeur d’Horrifique. Horrifique est le plus vieux fanzine au Canada. 120 numéros ! J’ai édité une série de fanzines consacrés au mythe de Cthulhu : Cauchemars d’Arkham, Horreurs de Dunwich et Archives de Kadath. En fait, les premiers fanzines cthulhiens au Canada. De quoi être fier de mes bébés… Bref, je suis un passionné de l’horreur.

Est-ce que tu te souviens du moment précis où tu as décidé de créer ton fanzine ? 

Oh oui je m’en souviens très bien. À une époque où on ne savait pas ce que c’était Internet, ni le courriel, ni les réseaux sociaux….

J’ai connu le monde du fanzine par correspondance française. Le fanzine en…

View original post 774 autres mots

De nombreux projets collectifs pour 2017

Gaëlle Dupille

2017 s’annonce déjà comme une année plutôt bien remplie littérairement, notamment en ce qui concerne les travaux collectifs.

Ceux qui suivent un tout petit peu mon actu ou me connaissent savent combien j’apprécie de collaborer avec mes compères auteurs sur des projets variés. Travailler en groupe est selon moi toujours plus stimulant et tellement plus agréable pour nous qui exerçons une activité habituellement si solitaire. C’est aussi l’occasion d’échanger des idées et des infos intéressantes dans une ambiance amicale.

J’ai eu la chance d’ajouter récemment 3 nouveaux projets à mon programme de l’année. Ils se sont se sont décidés presque en même temps, il y a seulement quelques jours.

* Le 1er est la création dun groupe de travail destiné à mettre en valeur les littératures de l’imaginaire francophones : GrAAL 13. Mon but ? Réunir 12 auteurs + 1 illustrateur amis (tous un peu foldingues…

View original post 302 autres mots

Interview de Valérie Simon – L’actu des auteurs 2017

Gaëlle Dupille

Je suis ravie d’accueillir aujourd’hui la trèèèès sympathique et talentueuse Valérie Simon dans L’actu des auteurs 2017 ! 

Pourrais-tu te présenter ?

Bonjour Gaëlle. Je m’appelle Valérie SIMON et j’écris des romans remplis de fantasy ou des nouvelles très fantastiques. Je me vois plutôt casanière, je voyage pourtant facilement, par mes écrits, d’abord, dans lesquels j’aime inventer des mondes exotiques, mais aussi pour aller à la rencontre de mes lecteurs. Mes deux activités principales sont écrire et lire, mais je chouchoute aussi mon jardin secret en entretenant deux très belles terrasses que j’ai moi-même arborées en un joyeux méli-mélo de plantes rustiques et de fragiles exotiques. Mon autre dada est la pâtisserie. Je craque pour le Mont-Blanc. Le vrai, celui que je vois de ma fenêtre par temps très dégagé, mais aussi celui qui déborde de meringue, de Chantilly et de Crème de marrons ! Ah oui…

View original post 999 autres mots

Interview de Laurent Pendarias – L’actu des auteurs 2017

Gaëlle Dupille

Laurent Pendarias est aujourd’hui en vedette dans L’actu des auteurs 2017.

Merci Gaëlle pour cette interview 🙂

D’abord un petit mot pour dire que je travaille beaucoup sur le format collectif. J’ai des œuvres personnelles mais je m’implique dans de nombreux projets collaboratifs et si certains de nos univers vous intéressent vous êtes les bienvenus.

Quelles seront tes publications en 2017 ?

L’épisode 2 de Guislain 

Artwork d’Aurélie Chavanne

Et… surprises !!!

 

Peux-tu nous révéler tes projets littéraires ?

Pas du tout : je suis tenu par accord de confidentialité. Je peux seulement dire qu’il s’agit d’un projet interactif érotique interdit aux mineurs avec des poulpes.

À quels salons littéraires prévois-tu de participer ? Est-ce que tu projettes d’organiser des séances de dédicaces dans des librairies (ou tout autre lieu culturel) ?

Je serai à la Geek Touch avec l’équipe de Via Fabula, aux Intergalactiques, aux BG Geek Day

View original post 270 autres mots

Truc pour ne pas être offusqué !

Truc pour ne pas être offusqué !

Voilà une question tout à fait légitime. Tous les jours, on entend des gens à la radio, la télévision, dans le métro, dans la rue, au travail, qui sont scandalisés à propos d’une chose ou d’une autre. L’éventail des raisons pour être offusqué est très large, presque impossible à énumérer.

Alors, comment faire pour ne pas être choqué, offusqué, offensé par quelque chose?

Permettez-moi de vous aider, de vous guider afin de vous éviter des ennuis, de voir votre monde s’écrouler et vos croyances bouleversées. Ma légendaire générosité m’a poussé à écrire ce petit texte afin d’améliorer le niveau de vie des individus choqués par des éléments de leurs quotidiens. C’est important, il ne faut surtout pas en rire.

Commençons par un exemple, voulez-vous?

Vous vous promenez dans la rue, avec votre fille, discutant du nouveau film de Disney et tout va bien, lorsque soudainement, vous agressant par son implication perverse et vile, un couple s’approche, se tenant la main, s’embrassant peut-être. Ce couple, constatez-vous au même moment où vous vous aspergez le visage d’eau bénite en récitant une prière, est composé de deux hommes ou deux femmes. Des gens du même sexe qui se tiennent la main, qui s’aiment, qui se touchent d’une manière bestiale et pécheresse. Quelle horreur! Quelle abomination! C’est contre nature, immoral, dégueulasse et vous croyez un moment que c’est la fin du monde, que Dieu est sur le point de mettre fin à notre humanité en déversant des torrents punitifs. Votre esprit y va de l’implacable image logique de la clé et de la serrure, du trou et du bâton, du plus et du négatif, de l’impossibilité de se reproduire entre partenaires du même sexe, des passages de la bible et autres source très fiables qui viennent confirmer que l’homosexualité est pire qu’un french kiss de Donald Trump.

Que faire?

La première chose à faire est de cesser de bouger. De vous immobiliser. Ensuite, vous prenez une grande respiration, par le nez ou la bouche, c’est votre choix. La prochaine étape demande un peu plus de concentration et d’efforts. Il faut envoyer à votre cerveau un message clair, le forcer à obéir. Vous devez lui intimer l’ordre de tourner la tête, de faire pivoter votre grosse boule d’eau dans une direction opposée, plaçant ainsi autre chose sur la trajectoire de votre regard restreint.

Votre tête bouge lentement, vos muscles stylo-glosse, hyo-glosse, génio-hyoïdien, trapèze, constricteur du pharynx, thyro-hyoïdien, scalène postérieur, omo-hyoïdien, scalène antérieur, mylo-hyoïdien, stylo-hyoïdien, digastrique, cartilage thyroïdien, sterno-hyoïdien, sterno-cléido-mastoïdien, deltoïde et grand pectoral sont tous mis à contributions. C’est une très belle machine en action, un miracle de l’ingénierie qui s’anime pour que votre tête se tourne dans une autre direction.

Muscles_du_cou1.png

Vous auriez aussi pu fermer les yeux, mais avec votre fille, il est préférable d’avoir l’œil sur la situation.

Voilà, vous avez réussi à détourner la tête et devinez quoi?

C’est fini. Vous ne le voyez plus le couple qui vous dérange. Ils ne sont plus dans votre champ de vision et vous pouvez respirer par votre petit nez de belette offusquée. Ce n’est pas beau cela?

Voilà donc comment régler un problème pour ceux qui sont offusqués, choqués, offensés. Regardez ailleurs, changez le poste de la télévision, fermez les yeux, éteignez la radio.

La même chose s’applique aux autres situations, comme lorsque vous découvrez avec horreur et dégoût qu’une femme est en train de nourrir son bébé au sein, dans un coin du restaurant ou dans un parc. Tournez votre tête dans une autre direction. Nourrir le bébé est un acte beau, naturel, essentiel. Le petit a faim et n’a pas encore la capacité de manger avec une fourchette et je crois d’ailleurs que la fourchette blesserait le mamelon de sa mère. Quand vous avez faim, vous mangez, non? Permettre à un petit être innocent de survivre en s’alimentant de la seule manière possible pour lui, se doit d’être quelque chose de remarquable. D’ailleurs, vous n’avez jamais touché de sein ou encore sucé celui de votre mère?

Même chose lorsque vous croisez un couple interracial. Votre pression sanguine monte? Votre pouls s’accélère de voir une telle horreur, une telle abomination, une chose aussi perverse? Babylone se dresse maintenant devant vous avec les sept fléaux de l’apocalypse qui vont s’abattre sur terre. Ne faites pas une crise cardiaque, tournez la tête, faites fonctionner tous ces muscles énumérés plus haut. C’est facile, vous allez vous y faire.

Quelqu’un d’une autre religion? Tournez la tête dans une autre direction.

Le cou. C’est dans le cou que l’action se passe et peut-être découvrirez-vous que la vie est belle, après tout, lorsqu’on se permet de se mêler de nos affaires.

« Ne te hâte pas dans ton esprit de t’offenser; s’offenser, en effet, c’est ce qui repose dans le sein des stupides »

Ecclésiaste 7:9