Destination Caroline du Nord « The Frying Pan tower »

301897_origLa tour de la poêle à frire!

Vous cherchez un endroit particulier où passer vos vacances? Vous en avez assez des lieux de villégiatures habituels? De plages bondées de touristes en « speedo »? De musées et lieux historiques où il faut faire la file durant des heures? Vous cherchez l’aventure et la nouveauté?

Pourquoi ne pas entreprendre un séjour à la tour de la poêle à frire en Caroline du Nord?

Mais qu’est-ce que cette tour?

Il s’agit d’une plateforme de forage venant du Texas transformé par la garde côtière américaine en phare. La tour fut inaugurée en 1964 et fut mise hors d’usage en 1992. Durant une enchère, un individu en a fait l’achat avec la mission de la préserver et d’en faire un hôtel unique. Tout un défi.

Située à 52 kilomètres du rivage et de la ville de Cape Hatteras en Caroline du Nord, la tour est ancrée au fond de l’océan d’une profondeur de seize mètres à cet endroit, situation idéale pour la pêche et les activités nautiques. En raison de sa présence tout près du Gulf Stream et de ses courants marins chauds, elle bénéficie d’une météo plus clémente que sur le continent. Il n’est pas rare que la température soit de quelques degrés plus élevés que les villes les plus proches. La tour est aussi située le long de ce qu’on appelle « hurricane alley », un corridor invisible qui chaque année se voit traversé par de nombreuses tempêtes tropicales et ouragans. Pas vraiment l’endroit où j’aimerais passer ces longs mois de la saison des ouragans. Les dommages causés par mère Nature nécessitent d’ailleurs de constantes réparations, une lutte de tous les jours contre la rouille dont l’effet est amplifié par l’eau salée.

Notons aussi que la tour se trouve à la pointe sud du « cimetière de l’Atlantique », un endroit d’une grande notoriété en raison de sa navigation dangereuse et de multiples vaisseaux échoués au fond de l’océan depuis que l’homme navigue dans ces eaux sombres. Un phare fut d’ailleurs construit en 1854 dans la région afin de faciliter la navigation.

Cette tour est équipée de douches, d’eau chaude, avec électricité et accès à l’Internet, une cuisine complète et même une salle de récréation. La station pouvait abriter une vingtaine de membres de la garde côtière durant ses beaux jours. Elle fut bâtie à l’époque où les marins n’utilisaient pas encore de « GPS » et pour éviter que les bateaux ne s’échouent sur les hauts-fonds entre la côte et le large.

5194648_orig

La réparation et la maintenance de la tour sont effectuées par des volontaires et financées par les contributions et donations de matériels.

Selon le site web, on peut réserver des chambres pour 598 $ américain pour 3 jours, 2 nuits. Il y a 8 chambres disponibles et plusieurs activités possibles.

Cela vous tente?

Site de la Frying Pan Tower

Advertisements

4 réflexions sur “Destination Caroline du Nord « The Frying Pan tower »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s