Lecture du Commandeur – The Verb of Life de Michel Honaker

indexJe me suis laissé tenter cette semaine par la lecture du premier tome de la série « Le commandeur » publié chez L’ivre-Book. Ce chapitre qui s’intitule « The verb of life » est en français, malgré un titre en anglais. C’est aussi le cas du numéro 2 dont je vais bientôt entamer la lecture.

Je crois que pour tout lecteur potentiel, il est intéressant de faire l’acquisition gratuite du fichier offert par l’éditeur qui s’intitule « Le commandeur : un peu d’histoire ». Je ne connaissais pas la série déjà publiée et encore moins son auteur. J’ai eu le plaisir de découvrir tout ce qu’il y avait à savoir concernant ces deux personnages, l’écrivain et le héros de la série. Un bon préambule à l’histoire.

Résumé du tome 1 :

Un marchand d’automates poignardé par ses propres créatures. Un orage qui brise de vieux sceaux magiques. Une créature enchaînée qui surgit de terre, façonnée dans l’argile et le sang. Et par-dessus tout la formule qui peut créer toute vie, redécouverte en plein New York!
Ebenezer Graymes, magicien et guerrier, initié d’un ordre ancien dont il a été banni, est le seul à pouvoir s’opposer au déchaînement de ces forces infernales…
Pour la première fois en numérique, découvrez les aventures du Commandeur qui vous amèneront au fil de leurs volumes au plus profond de l’enfer.

Commentaire :

Comme la description de l’éditeur vous le prouve, ce texte est un amalgame de genre et de sujet, assez riche en imagerie et en idées farfelues. Pour un amateur de récit sombre, c’est ici un mélange habile de « Highlander », « Frankenstein », « Le bossu de Notre-Dame » et les vieilles séries noires télévisées de détectives privés aux prises avec des forces inexpliquées. Ce mélange de genres a pour effet d’intriguer, sans déboussoler le lecteur.

En fait, c’est comme de s’installer pour visionner un bon vieux film noir et blanc, tout en écoutant la pluie s’abattre sur la toiture et entendre toutes sortes de petits bruits mystérieux dans la résidence soudain menaçante. Ce n’est pas de l’horreur, juste une ambiance particulière.

Une ambiance de magie et de sorcellerie. Une aventure bien mise en situation, au développement intriguant et au personnage principal détestable, impoli, violent et à la fois succulent.

L’auteur n’a pas recours à la censure, il s’exprime avec brio et pond un très bon épisode qui donne le goût de poursuivre l’aventure. J’aime bien la plume de Michel Honaker, que je suis content d’avoir découvert.
Le livre numérique est court, mais en vaut la peine.

Note de lecture : 4/5

Chez l’éditeur :

L’ivre-Book.

Le commandeur : Un peu d’histoire
Le commandeur : The Verb of Life
Le commandeur : Return of Emeth

interview-dc3a9f-copieindexle-commandeur-the-return-of-emeth_final

Advertisements

Une réflexion sur “Lecture du Commandeur – The Verb of Life de Michel Honaker

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s