La mouche

DI-The-Fly-1986-2Cette foutue mouche me tourne autour depuis une heure. J’essaie d’écrire, sans arriver à me concentrer. Je l’entends qui siffle, qui virevolte, qui ose même atterrir sur ma chevelure, mon cou, mes bras, mes jambes dénudés. Ma patience à des limites, cette bête ailée me tombe franchement sur les nerfs.

Ses petites pattes velues me chatouillent l’épiderme, ses pas sur mes membres éveillent des démangeaisons agaçantes et je me gratte comme pris d’une soudaine maladie de la peau. Je n’arrive qu’à écrire quelques lignes à la fois, avant de me lever en grognant, frappant l’air à la recherche d’une cible tout à fait invisible. Où est donc cet ennemi me défiant de son existence même?

Montre-toi! Lâche!

C’est comme si mon corps tout entier fourmillait, me rendant fou, ma taille n’est ici qu’un désavantage illusoire.

*

Ce foutu tas de chair odorante et succulente ne cesse de remuer. Comment une aussi grosse masse humaine salée et sucrée peut-elle bouger aussi rapidement? Je tente bien entendu des atterrissages en douceur, cherchant à percer brièvement l’épiderme, à gruger la crasse qui macule sa peau moite. Mon dessert se prend des envies de fuyards. Ses tentatives puériles de me toucher en fendant l’air ne sont que des preuves répétées de son imbécilité primitive. Je suis trop petit pour être vu, ses gros yeux recouverts de verres luisants n’ont pas la capacité de me détecter. Sans antennes, il n’a aucun moyen de sonder l’espace aérien environnant. C’est un être peu évoluer.

Je vais finir par atterrir et me sustenter à souhait, ce n’est qu’une question de temps.

Je m’amuse en attendant, car j’ai rarement autant de plaisir.

Ma faim grossit et, qui sait, j’irais peut-être explorer cet énorme orifice puant qui s’ouvre par intermittence la nuit, lorsque mon repas sommeille. J’y récolterais des miettes, entre les dents, sous la langue. Je ferais attention pour ne pas m’y noyer, d’y être emmuré vivant ou encore balayé par les brises occasionnelles.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s