Chroniques de l’Armageddon par J.L Bourne tome 1

images

Un autre livre de zombies. Parfait comme lecture juste avant l’Halloween. Quoi de mieux que des morts vivants et de la violence pour célébrer cette grande fête commerciale qui rend les dentistes et les vendeurs de cochonneries sucrées, tout comme ceux de costumes ridicules, juste un peu plus riche !

Résumé :

« Mes chers concitoyens, j’ai le regret de vous annoncer qu’en dépit de tous nos efforts, les mesures de confinement mises en œuvre n’ont pas permis d’enrayer l’épidémie. Essayez de conserver votre calme. D’après les rapports, cette maladie se transmet par morsure ou griffure profonde d’un individu infecté. Les personnes contaminées décèdent rapidement, mais se relèvent dans l’heure et partent à la recherche d’humains. Puisse Dieu nous venir en aide. » Vous tenez entre les mains le journal de l’un des derniers rescapés l’apocalypse zombie. Que ces quelques notes vous viennent en aide si vous aussi avez le malheur de faire partie des survivants… »

Commentaire :

C’est un livre acheté il y a bien longtemps et que j’avais oublié dans les tréfonds obscurs de ma tablette très bien alimentée. C’est une traduction. En fait, c’est très facile de s’en rendre compte, puisque certaines de ces traductions sont douteuses et des expressions qui auraient mérité qu’on s’y attarde un peu laissent à désirer. En plus, on dirait que les Français acceptent des termes anglais plus facilement que les Québécois. En plus de fautes d’orthographe que j’ai remarquées, moi l’homme aux millions de fautes qui plaide coupable et accepte d’être lapidé sur la place publique.

Le journal est écrit avec simplicité, soit on a voulu nous convaincre qu’il ne fut pas écrit par un écrivain, mais plutôt par le personnage principal ou c’est son style d’écriture très simpliste.

Le survivant est un militaire confronté à un holocauste de zombies affamés qui grognent et qui bavent, qui errent partout à la recherche de nourriture humaine à dévorer. Rien de nouveau sous le soleil, ou presque. J’ai toutefois été suffisamment captivé pour en terminer la lecture. Je crois que l’élément plus militaire de l’action, puisque le héros principal et l’écrivain sont des soldats, nous permet de dévier quelque peu du récit classique. On y retrouve toutefois la panoplie des éléments habituels du genre.

C’est néanmoins une lecture que je conseille, en particulier, pour ceux qui aiment les zombies et je sais très bien que vous êtes là, quelque part à espérer une fin du monde similaire pour pouvoir tester vos capacités de survie.

Ma note 7.5/10

En plus, j’ai aussi les suites qu’il va falloir un jour lire!

Liens utile:

L’éditeur de Chroniques de l’Armageddon : Panini Books France.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s