Lecture : Le Monde de la Terre Creuse – 1 – Svastika

images

 L’auteur :

Alain Paris est un écrivain français. Il commence à publier des romans dans plusieurs genres dans les années 80, en particulier la science-fiction, la fantasy et le roman historique. Il a écrit une dizaine de romans de SF avec Jean-Pierre Fontana. Il est connu pour avoir écrit de 1988 à 1991 une série uchronique de dix volumes, Le Monde des terres creuses (Svastika, Seigneurs des runes,…). Il a aussi écrit une série de fantasy, des romans historiques et des scénarios de bande dessinée.

 Résumé :

Le Reich a 799 ans. Pour célébrer les fêtes du huitième centenaire, les principaux seigneurs et junkers de l’empire se rendent à l’Obersalzberg. Des délégations des royaumes qui se partagent la Terre avec le Reich sont également invitées à cette cérémonie. C’est un long voyage pour le Graf Ulrich von Hagen, maître du Domaine de Voroniklovo, son fils Arno et sa suite. Un voyage attrayant et tranquille qui se déroulera dans une ambiance de fête. Malheureusement, une fois sur place, les évènements ne se dérouleront pas comme prévus…

Profitez de cette réédition numérique du Monde de la Terre Creuse d’Alain Paris pour vous plonger dans cet univers de fantasy uchronique fascinant.

 Ce que j’en pense :

Alain Paris nous entraine dans un monde post-apocalyptique où des éléments d’un passé révolu et d’un présent redéfini se mélangent. Plusieurs décennies se sont écoulées depuis une attaque nucléaire d’envergure, la population mondiale s’est peu à peu renouvelée. Les humains de cette époque vivent à mi-chemin entre une société médiévale d’agriculture et des parcelles timides du modernisme dont nous sommes aujourd’hui les prisonniers.

L’auteur ne perd pas de temps, il nous plonge rapidement dans le contexte de son monde fantaisiste sans trop de dépaysement. En fait, il ne manque pas de nous instruire au fil des pages sur les coutumes et croyances des personnages. Son écriture est simple, mais très efficace et elle parvient à nous faire oublier les noms imprononçables de certains lieux et personnages.

J’ai beaucoup apprécié la place laissée dans l’histoire à l’aspect politique, diplomatique et social de cette société à saveur féodale.

Le roman m’a captivé du début à la fin, par la suite d’actions et d’intrigues impliquant les protagonistes du récit, une trame de complots et de paranoïas. L’auteur nous surprend avec l’intrusion d’une véritable bombe dramatique dans son histoire, des scènes bien écrites et qui permettent au lecteur de s’abreuver du malaise des personnages, de ressentir leurs souffrances.

Il ne reste plus qu’à attendre la suite de ce qui se présente comme une véritable épopée historique, futuriste et fantaisiste. Le but ultime de cette première partie est réussi, soit nous forcer à vouloir poursuivre l’aventure.

Ma note : 8/10

 

Site de l’éditeur : L’ivre-Book.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s