Lecture « Du Début à la fin » de Franck Labat

Du début à la fin

Résumé du livre :

« Qu’ont en commun un scientifique perdu dans la jungle amazonienne, un sculpteur génial sous l’emprise de la Destruction, ou une écolière récompensée de ses efforts? Ils sont tous des bâtisseurs ou destructeurs. Tous origine ou point d’orgue à l’existence d’un être, d’une planète, d’un monde ou d’un univers. »

Mes commentaires :

« Du début à la fin » est un livre surprenant. Un recueil de nouvelles dont certaines des histoires sont liées entre elles, tandis que d’autres sont complètement indépendantes. Elles ont toutefois un thème commun, le commencement ou la fin de quelque chose.

Lorsque j’ai parcouru le catalogue de la maison d’édition, la couverture m’a tout de suite attirée. C’est indubitablement un recueil de nouvelles de science-fiction, parfois se déroulant assez proche de notre époque, d’autres fois à des années-lumière. L’élément commun qui m’a plu dans certains des récits, est cette facilité à nous transporter d’une époque à l’autre, les mondes, les civilisations et les idées imbriquées dans une réalité qui ne s’applique plus.

Est-ce que c’est accessible à tous? Un peu lourd pour des gamins, mais idéal pour la réflexion et la détente, l’imagerie poétique et la vision utopique.

Voici des commentaires sur certaines des nouvelles.

Coup de foudre originel :

Première histoire d’amour, vision poétique de la création, un mythe agréable et bien décrit. Très imagée, un peu scientifique et suffisamment vulgarisé.

La source :

Courte nouvelle qui vous emportera vers la source de tout et de rien, vers la plénitude et le néant.

Échelon supérieur :

Cette nouvelle littéraire et quelques autres qui suivent sont liées entre elles. C’est un récit parfois sombre, très humain. Une histoire étrange, un voyage littéraire du début à la fin, que ce soit spirituel ou social. La création d’un mythe sur l’évolution de l’homme, un parcours d’une certaine beauté et qui soulève la question existentielle à laquelle les religions tentent de répondre. Quelle est notre ultime raison d’être?

Le blog :

Un récit d’actualité informatique, on délaisse temporairement la science-fiction. L’auteur nous dévoile son sens de l’humour tordu, sa capacité à prolonger un récit avec une intrigue captivante.

Naturalis :

Comment décrire cette nouvelle? C’est un mélange audacieux de l’endiablé « Running Man » de Richard Bachmann, qui s’accouple adroitement avec « The Happening » de M. Night Shyamalan.

Maverick 5:

Une épopée intergalactique où le combat incessant pour la survie d’une race souligne la fragilité de l’existence. L’auteur adore faire miroiter sa capacité littéraire à développer des textes de science-fiction de qualité.

Poussière :

Voici une surprenante nouvelle. Je ne suis pas toujours convaincu du sens à lui donner, je prévois d’ailleurs une relecture!

Pile ou face :

Nous retrouvons ici les protagonistes d’un dialogue fictif et particulier, la dualité d’êtres aussi anciens que notre monde, notre race primitive et destructrice.

 Conclusion:

C’est un recueil intelligent appartenant à une catégorie qui lui est propre. Est-ce de la science-fiction? Oui, mais pas seulement cela. Une lecture vivement conseillée aux amateurs de récits intelligents.
L’écrivain à un talent pour développer ses intrigues, ajouter des descriptions et des détails.

Note : 7/10

Liens utiles:

Site de l’éditeur : L’ivrebook

Site de Franck Labat: Site officiel

 

Advertisements

Une réflexion sur “Lecture « Du Début à la fin » de Franck Labat

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s