Ma lecture de plage préférée en 2013 : Le Destin des Morts – Jean Pierre Favard

Voici la situation mes amis. Je me trouve sur une plage de sable blanc en Caroline du Sud, l’océan tumultueux est à mes pieds, ses vagues déferlent à moins de quelques mètres devant moi. Une légère brise salée me caresse tendrement. J’ai l’estomac encore plein de tous ces crustacés que j’ai dévorés. J’ai des grains de sable entre les orteils et la peau bronzée.

Parfais moment pour la lecture.

J’entame donc le roman (acheté en numérique) — Le Destin des Morts, de Jean-Pierre Favard, publié aux Éditions Lokomodo.

La couverture a tout de suite attiré mon attention.

Il s’agit d’un recueil qui regroupe quelques histoires fantastiques.

Le destin des morts

Mauvaises Vibrations :

(déjà parut dans le premier numéro du magazine Freaks. Corp. 2009)

Nous retrouvons un couple engagé dans une relation tendue. Nous avons tous, à un certain moment, vécu ce genre de relation inégale, la différence est qu’ici, notre personnage masculin principal ira juste un peu plus loin que nous dans sa libération.

Très bien écrit, la structure de l’histoire nous permet de ressentir les émotions du personnage.

C’est un récit court, mais percutant.

Ghost’n’Roll Baby

Un groupe de rock populaire, un agent douteux, une maison de disque que rien n’arrête. Une maison prétendument hantée? C’est un bon départ, non?

L’auteur construit son récit comme on érige un immeuble, brique par brique, sans rien oublier. Architecte talentueux, il met en place des personnages peut-être typiques du monde musical, dans un contexte tout à fait imprévisible.

C’est un mélange audacieux du documentaire « Some Kind of Monster » de Métallica et des films de maisons hantées du genre « Amytiville ».

L’auteur nous fait douter, nous force à étudier les détails qu’il nous expose gentiment, élaborer des scénarios les plus fous les uns que les autres.

La fin saura vous plaire.

La seconde mort de Camille Millien

(roman, Éditions du Panier d’Ortie, 2009)

Une histoire de fantôme comme on les aime. Un récit à la fois romantique, énigmatique et dans lequel les émotions et sentiments des personnages sont très bien véhiculés. C’est celle que je préfère dans le livre.

Encore très bien écrit, le récit ne nous laisse pas indifférents. Il nous pousse à plonger dans notre mémoire, dans les secrets de notre passé. Qui n’a jamais vécu la moindre perte? Tragédie? Qui n’a jamais jonglé avec l’idée de revoir un être décédé ou disparu?

C’est un conte romantique et tragique à la fin troublante.

L’architecte

Une micro nouvelle inédite.

L’auteur : Jean-Pierre Favard n’était pas un inconnu, j’ai souvent vu son nom circuler dans le milieu des médias sociaux et littéraires. Un auteur à découvrir.

Oserez-vous l’emmener avec vous sur la plage?

Pour vous le procurez au Québec :

Le destin des morts

Advertisements

3 réflexions sur “Ma lecture de plage préférée en 2013 : Le Destin des Morts – Jean Pierre Favard

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s