Lecture de l’initié de Pierre H.Charron

Qu’est-ce que la série des Clowns vengeurs ?

Les clowns vengeurs : une formidable série de science-fiction qui met en scène les Odi-menvatts, ordre secret de tueurs à gages, désignés sous le nom macabre de clowns vengeurs.

Pourchassés par le gouvernement légitime, assimilés à une faction rebelle à l’autorité gouvernementale, les clowns vengeurs exercent leur mission avec une rare dévotion, revêtant leurs sordides habits et leur terrifiant maquillage de clowns avant d’exécuter les victimes qui leur ont été désignées.

Une série à multiples mains, qui regroupe les plus talentueux auteurs issus de différents genres (science-fiction, fantasy, ect..), qui prêtent, avec un plaisir communicatif, leur plume à ce grand projet, tout droit sorti de l’esprit de l’auteur d’Arielle Queen, de Soixante-Six et de Wendy Wagner..

Biographie de Pierre H. Charron :

Blogueur littéraire, informaticien, auteur, Pierre H. Charron est très actif dans le domaine littéraire ; il fréquente tous les ateliers, colloques, conférences, congrès, pour nourrir sa passion de la littérature de genre. Il a publié en 2010 un premier roman, un suspense fantastique: L’incident, aux Éditions Z’ailées.

Résumé et extrait de l’histoire:

« Carter releva le menton. Il contempla la pièce devant lui. Les tables et chaises de fortune étaient encore là. Au plafond, les néons se balançaient sous la brise provenant de la porte qu’avait défoncée Carter. Ce dernier revivait la scène, minute par minute. Les mains tranchées des écolières, le corps ensanglanté de Ria Maldez et la fin atroce de Skye Desmond, sa fiancée. un spasme l’assaillit à la poitrine. Il eut la nausée. Il essaya de pleurer. En vain.

Un clown vengeur est dépourvu de larmes. Il l’apprit à l’instant même.

Aucune chance d’évacuer sa douleur ; il devait maintenant s’en nourrir. »

L’homme, derrière le masque de clown vengeur. Son origine, ses intentions et ses choix, dans un monde où tractations politiques, alliances et rébellions pullulent. Corruption, honneur, rage et destin sont au centre des intrigues : on assiste à la naissance d’un Odi-menvatt, jusqu’à l’ultime dénouement, où il devrait faire son choix d’allégeance…

Ce que j’en pense:

De tous les livres de la série des clowns vengeurs que j’ai lue, celui de Pierre H. Charron est celui dans lequel la science-fiction à une plus grande place. En lisant les autres volumes de la série, il est possible de deviner la « spécialité » des écrivains qui ont participé. Dans ce roman-ci, il ne fait aucun doute que l’auteur à donné une grande importance à la science-fiction et on le ressent.  Je me suis alors questionné sur l’écrivain – me demandant s’il étati spécialisé dans ce genre littéraire et après avoir consulté sa fiche bibliographique, je crois suspecter que c’est sa première excursion dans l’univers futuristique de la science-fiction.

Selon moi, il a un « futur » indéniable dans le genre.

J’ai aimé l’atmosphère du roman qui nous emporte dans les hautes sphères des différents camps impliqués dans la lutte pour le contrôle de ce monde particulier. On se laisse embarquer dans les jeux politiques malhonnêtes, les accords passés et les jeux du pouvoir qui sont dangereux.

L’intrigue est bien ficelée, on suit les aventures d’un personnage principal auquel on s’attache, qui se voit contraint de changer d’existence. Son entrée dans le monde des clowns vengeurs est particulière, intéressante et ajoute un brin de nouveauté au récit et à la série.

Nous suivons dans le récit plusieurs personnages importants et même si j’étais un peu confus au début, on se replace rapidement.

Le début de l’histoire m’a semblé un peu moins orienté sur les Menvatts à proprement parlé, mais c’est une ruse, l’auteur nous agace et on découvre bientôt où il voulait en venir. Génial.

L’écriture est agréable, les nombreux éléments tirés de l’imagination fertile de l’écrivain s’imbriquent avec logique dans le récit et n’entravent en rien l’intrigue et l’action.

Voilà, je n’avais jamais lu de textes de Pierre H. Charron et je vais sans aucun doute me procurer son premier roman et suivre sa carrière.

Et je ne serais pas surpris si Fletch Carter revenait nous visiter dans un futur pas si lointain…..

Blog de l’écrivain : Pierre H. Charron – le Hameau des écrits.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s